Actes des colloques

 
Vu de Haut n° 26 -printemps 2021 – 10 euros
Le Père, bienfaiteur ou dictateur ? Deux visions du monde
Actes du colloque du 10 novembre 2018.
S’il est une figure dont l’importance est considérable dans le monde de la pensée comme dans celui de la réalité, c’est bien celle du père. Elle est omniprésente dans la littérature, la politique lui emprunte ses traits ou en rejette jusqu’à l’ombre, la théologie la met en exergue et la pensée moderne l’écarte, l’exècre ou l’exécute. Tour à tour béni ou honni, le père apparaît pour les uns comme un bienfaiteur, pour les autres comme un dictateur. Faut-il s’en étonner ? A l’image du père correspond toute une conception du passé, de la tradition, de l’héritage, de la liberté et finalement de l’homme et même de Dieu.
Ce présent numéro entend s’attacher à cette figure tutélaire, en inspecter les traits, en dessiner les contours, en relever les contrastes, avec ce regard pluridisciplinaire où se croisent les plus éclairantes des disciplines.
TABLE DES MATIÈRES
– Introduction, M. l’Abbé François-Marie CHAUTARD, Recteur de l’IUSPX
 Le père : bon personnage de littérature ? (le regard de la littérature),
    M. Alain Lanavère, maître de conférences honoraire de littérature française
–  Souveraineté et paternité (le regard de l’histoire),
    M. Hugues Petit, maître de conférences honoraire d’histoire du droit et des institutions
– La philosophie moderne, un parricide ? (le regard de la philosophie),
    M. Ludovic de Schwartz, agrégé de philosophie
–  Le père disqualifié (le regard de la psychiatrie),
    Dr Philippe de Labriolle, médecin psychiatre hospitalier
Dieu, source et modèle de toute paternité (le regard de la théologie),
Père Jean-Dominique, op, professeur de philosophie à l’IUSPX

Communications complémentaires

· La paternité virginale de saint Joseph, fécondité d’une expression, R.P. Joseph d’Avallon O.M.C

· Les premiers Pères de l’Église, M. l’abbé Vincent Callier
· Le père de famille, ombre du Père éternel, M. l’abbé Patrick de la Rocque
· La paternité en crise, M. l’abbé Patrick de la Rocque
· Fuir le père, chercher le père, l’ombre du père dans l’histoire et les fictions des États-Unis d’Amérique, Mme Monique Cartron-Bouchouk
· Témoignage, quelques pensées d’un vieux professeur de Lettres, M. Alain Lanavère
· Hommage à M. le Professeur Jean de Viguerie, M. l’abbé Nicolas Portail
A commander à l’Institut Saint-Pie X :
10 € + 4,50 € de frais de port

Vu de Haut n°25 – hiver 2019 – 154 pages – 8 euros
Relire le communisme
avec la philosophie, la littérature, l’histoire, les sciences politiques et la théologie
Actes du colloque du 18 novembre 2017

Bon de commande

Tables des matières

• Introduction, p. 1
M. l’Abbé François-Marie CHAUTARD, Recteur de l’IUSPX

• L’éternelle fascination du communisme p. 5
(le regard de la philosophie),
M. Claude POLIN, Professeur émérite de philosophie politique
à l’Université de Paris Sorbonne

• La séduction communiste chez les écrivains p. 17
(le regard des lettres),
M. Jean-Paul BESSE, Docteur en histoire,
Professeur d’histoire à l’IUSPX

• Le communisme : internationalisme ou nationalisme ? p. 35
(le regard de l’histoire),
M. Thierry BURON, agrégé d’histoire, Professeur d’Histoire à l’IUSPX

• Christianisme et communisme, des frères ennemis ? p. 49
(le regard de la théologie),
M. l’Abbé Nicolas PORTAIL, Professeur d’Histoire à l’IUSPX

• Que reste-t-il du communisme aujourd’hui ? p. 69
(le regard des sciences politiques),
M. Louis LAFARGUE, Maître de conférences en sciences de gestion

• Matérialisme et totalitarisme, p. 81
M. l’Abbé François-Marie CHAUTARD, Recteur de l’IUSPX
(Cet article ne fait pas partie des communications données lors du colloque)

• Conclusion, p. 97
M. l’Abbé François-Marie CHAUTARD, Recteur de l’IUSPX

– VARIA –
• Du Saulchoir au concile, le père Chenu o.p. (1895-1990) p. 101
• Note sur l’historicité des dogmes chez Joseph Ratzinger p. 117
• Jeanne d’Arc et l’identité nationale p. 127
• Hommage à M. Brancourt p. 133


Vu de Haut n°24 – Hiver 2018 – 106 pages – 8 

La littérature de conversion

Vu de Haut 24 1e

TABLE DES MATIÈRES

• Introduction p. 1

M. l’abbé François-Marie Chautard, Recteur

• Les Confessions de saint Augustin, modèle de la littérature de conversion, p. 21

Denis Duverger, Agrégé de Lettres Classiques 

• Henri Ghéon, sensualiste avec Gide p. 39

M. Daniel Pannier, Docteur ès Lettres

• Ni Grec ni Juif La conversion de René Schwob p. 51

Mme Dominique Millet-Gérard, Professeur de littérature française et comparée

• La passion apologétique dans l’amour du vrai p. 65

M. Wojciech Golonka, Docteur en philosophie

• Julien Green, la passion de la conversion p. 77

M. Alain Lanavère, Docteur ès Lettres

• Conclusion p. 88

M. l’abbé François-Marie Chautard, Recteur

A commander à l’Institut Saint-Pie X :

8 € + 4,50 € de frais de port

Bon de commande


couverture siteVu de Haut n°23 – Hiver 2017 – 115 pages – 8 

Le progrès : un mythe en question

« Clef de lecture de la modernité », l’incantation progressiste ne laisse pas de chanter au coeur des hommes, prônant le dépassement constant de ses limites et l’accomplissement continuel de ses aspirations dénaturées.

« Le Progrès, un Mythe en question », tel fut l’axe d’un colloque tenu le 21 novembre 2015 conduisant à l’analyse convergente et critique selon différentes disciplines.

Née au XVIIsiècle, l’idéologie du progrès entraîne ses promoteurs vers une régénération systématique des institutions et des hommes, jusqu’à prétendre forger un Homme Nouveau libéré des contingences du passé.

Sous-tendue par une volonté prométhéenne, la théorie d’un progrès indéfini, cumulatif et affranchi de la nature suscite l’interrogation de la philosophie qui en révèle l’aboutissement fatal.

Au plan politique, l’ambition commune des régimes fascistes et nazis de façonner un citoyen nouveau n’y est pas étrangère, non plus que le dessein stupéfiant de Teilhard de Chardin d’intégrer le transformisme darwinien dans une matière devenue esprit prélude à sa divinisation. Corrélativement se pose la question de la pertinence du progressisme au sein du christianisme.

Face à cette ivresse progressiste, la pensée réaliste du britannique Chesterton fait voler en éclats le palais de verre des idées progressistes.

TABLE DES MATIÈRES

• Introduction p. 1

Abbé François-Marie Chautard, Recteur

• Progrès, Lumières et Révolution, p. 7

M. Philippe Pichot-Bravard, Maître de conférences en histoire du droit,

 L’idéologie du progrès, p. 27

M. Claude Verger, Docteur en philosophie

• Conséquences politiques de l’idéologie du progrès: les avatars de l’homme nouveau dans les systèmes politiques du XXsiècle : p. 41

M. Thierry Buron, ancien élève de l’ENS (Paris), agrégé d’histoire,

• Teilhard de Chardin, prêtre du progressisme, p. 51

Prof. Martin Karas, Professeur de philosophie à l’université Jagellon (Pologne)

• Chesterton face au progressisme, p. 63

M. Wojciech Golonka, Docteur en philosophie

• Le progressisme théologique, une nouvelle religion ? p. 89

R.P. Jean-Dominique, op

• Conclusion p. 101

Prix : 8 €

A commander à l’Institut Saint-Pie X :

8 € + 4,50 € de frais de port

couverture P Calmel 3

Actualité du Père Calmel

Actes du Colloque du 12 avril 2014

Notre époque est avare en maîtres. Elle n’en produit pas, ou peu. À vrai dire, elle les a exclus de son sein, les a relégués dans la conspiration du silence, en a perdu le goût, préférant à l’enseignement de doctrines saines, fortes et engageantes, la consommation d’opinions malsaines, onctueuses et amolissantes.

Pourtant, à l’âme qui recherche des repères, à l’intelligence en quête de vérité, au cœur assoiffé d’idéal, on peut encore montrer des maîtres suffisamment proches de nous pour qu’ils puissent éclairer nos pas. Tel est le R.P. Calmel, né en 1914, rappelé à Dieu en 1975.

Bien d’autres se sont battus, bien d’autres ont été clairvoyants, bien d’autres ont été des semeurs de chrétienté. Mais peu comme lui ont eu cette élévation de vue, cet équilibre dans le jugement, cette pugnacité jointe à une réelle paix intérieure.

Le présent numéro de Vu de haut publie les acte d’un colloque qui s’est tenu le 12 avril 2014, lequel a puisé dans la riche pensée du Père quatre thèmes majeurs : l’éducation chrétienne, la révolution et de la réponse à la Révolution, le réalisme mystique, l’espérance persévérante.

En ces différents domaines, les analyses du frère prêcheur sont empreintes d’une telle lucidité et d’une perspicacité si remarquable qu’il importe de s’y référer aujourd’hui.

Le R.P. Calmel a laissé un enseignement indispensable à toute âme qui veut se sanctifier dans la lumière, persévérer sans s’illusionner, combattre sans se durcir, aimer sans se lasser.

Deux autres contributions, l’une sur saint François de Sales, auteur littéraire, et sur l’influence de saint Benoît dans la pensée de saint Thomas enrichiront la réflexion du lecteur.

TABLE DES MATIÈRES

Avant-Propos……………………………………………………………………………………….1

Abbé François-Marie CHAUTARD, Recteur

• Repères biographiques…………………………………………………………………………3

• Présentation………………………………………………………………………………………..9

Maître Jean-Marie BEDRY, avocat au Barreau de Toulouse, ancien bâtonnier

• Témoignage………………………………………………………………………………………….17

M. Robert DAVION

• École chrétienne renouvelée, la charte d’un enseignement catholique………….23

Abbé Philippe BOURRAT, Directeur de l’enseignement du District de France (FSSPX)

• Révolution ou réforme chrétienne ?…………………………………………………………..43

S.E. Mgr Bernard TISSIER DE MALLERAIS

• Le réalisme mystique………………………………………………………………………………..73

R.P. JEAN-DOMINIQUE, O.P.

• Persévérer dans l’espérance………………………………………………………………………..93

Abbé François-Marie CHAUTARD, Recteur

• Saint François de Sales……………………………………………………………………………….113

M. LANAVÈRE, professeur à l’Institut saint-Pie X

• La figure de saint Benoît dans l’oeuvre de saint Thomas d’Aquin…………………….125

M. Giovanni TURCO, docteur en philosophie

A commander à l’Institut Saint-Pie X :

12 € + 4,50 € de frais de port

Bon de commande


VdH Sainteté couverture

Quel regard sur la sainteté ?

Actes du Colloque du 16 mars 2013

Peu de réalités sont aussi énigmatiques que la sainteté. Au-delà de l’engouement des masses chrétiennes, c’est chaque discipline humaine qui est appelée à se pencher sur un tel objet. Impossible d’y échapper. L’histoire rencontre à chaque pas la sainteté dans l’Occident chrétien, la littérature en conçoit des romans, la psychologie s’attelle à en analyser les ressorts humains, l’iconographie en fait des sujets de prédilection.

Le colloque, Quel regard sur la sainteté ?, qui s’est tenu le 16 mars 2013, avec la participation du professeur Jean de Viguerie, s’est efforcé de scruter la sainteté fort des différents éclairages de la théologie, de la littérature, de l’histoire, de la psychologie et de l’histoire de l’art.

Le présent Vu de haut en publie les actes, confiant qu’il sera pour chaque lecteur l’occasion d’une réflexion enrichie de perspectives variées et d’une élévation de l’âme.

TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION……………………………………………………………………………………….7

Abbé François-Marie Chautard

LE REGARD DE LA THEOLOGIE………………………………………………………………..11

Abbé Philippe Toulza

LE REGARD DE LA LITTÉRATURE…………………………………………………………….23

Monsieur Alain Lanavère

HISTORIEN DE LA SAINTETÉ…………………………………………………………………….33

Professeur Jean de Viguerie

LE REGARD DE LA PSYCHOLOGIE……………………………………………………………..43

Abbé Alain Lorans

LE REGARD DE L’ART………………………………………………………………………………….57

Monsieur Dominique Moufle

A commander à l’Institut Saint-Pie X :

12 € + 3 € de frais de port


Bon de commande

Vu de haut20

VATICAN II, LES POINTS DE RUPTURE

Actes du Colloque des 10 et 11 novembre 2012

Cinquante ans après Vatican II, force est de constater une crise profonde et persistante dans l’Église : crise de la foi, crise de la pratique liturgique et sacramentelle, apostasie des nations autrefois chrétiennes, propagation des fausses religions, crise du sacerdoce. Le diagnostic est sévère. Il pourrait encore s’allonger.

Surtout, il apparaît que les points névralgiques de la crise correspondent étrangement aux points de doctrine réévalués par le Concile et dont l’examen montre la rupture avec la doctrine bimillénaire de l’Église.

Les discussions doctrinales qui ont eu lieu en 2009-2011 entre le Saint-Siège et la Fraternité Saint-Pie X ont eu l’avantage de préciser la nature de ces points de rupture. C’est fort de cette réflexion que le colloque Vatican II, les points de rupture s’est tenu les 10 et 11 novembre 2012 et que le présent numéro de Vu de haut en publie les actes espérant ainsi apporter une nouvelle lumière sur le Concile.

TABLE DES MATIÈRES

AVANT-PROPOS ………………………………………………………………………………………..3

Abbé François-Marie CHAUTARD

VATICAN II, LES POINTS DE RUPTURE

INTRODUCTION …………………………………………………………………………………………5

Abbé François-Marie CHAUTARD

Première partie : VATICAN II dans ses œuvres 

Le « subsistit in »  et la nouvelle conception de l’Église …………………………11

Abbé Philippe BOURRAT 

Une conception collégiale de l’Église vue comme communion…………………31

Abbé Jean-Michel GLEIZE

La redéfinition de l’Église comme sacrement………………………………………….45

Abbé Philippe TOULZA

Y a-t-il un droit naturel à la liberté religieuse ?………………………………………63

Abbé Thierry GAUDRAY

deuxième partie : le vrai visage de l’artisan 

La phraséologie conciliaire, cheval de Troie des novateurs…………………….77

Dominique VIAIN

La vision herméneutique du concile……….……………………………………………95

Abbé François-Marie CHAUTARD

troisième partie : la critique du concile 

La critique du Concile et ses présupposés………………………………………….121

Abbé Jean-Michel GLEIZE

La position de Mgr Marcel Lefebvre face au concile Vatican II…………..137

S.E. Mgr Bernard FELLAY

ANNEXES 

Les pères de l’Église, champions de la liberté religieuse ? …………………..159

Abbé Nicolas PORTAIL

La liberté religieuse, les enjeux d’un débat doctrinal…………………………..187

Abbé Patrick de La Rocque

A commander à l’Institut Saint-Pie X :

15 € + 4,50 € de frais de port


Bon de commande

QUEL REGARD SUR L’HISTOIRE ?

Actes du colloque du 10 mars 2012

TABLE DES MATIÈRES

AVANT-PROPOS ………………………………………………………………………………………….3

Abbé François-Marie CHAUTARD

QUEL REGARD SUR L’HISTOIRE ?

INTRODUCTION ………………………………………………………………………………………….5

Abbé François-Marie CHAUTARD

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DANS L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ……………13

Abbé Philippe BOURRAT

L’HISTOIRE EST-ELLE UNE SCIENCE COMME LES AUTRES ?……………………………29

Abbé Nicolas CADIET

LA VISION CHRETIENNE DE L’HISTOIRE ………………………………………………………43

Abbé Nicolas PORTAIL

LA METHODE INDUCTIVE DE L’HISTOIRE …………………………………………………….71

Reynald SECHER

LETTRE OUVERTE A BENOIT XVI …………………………………………………83

Claude POLIN

BREVE EPISTEMOLOGIE DES MODES DE SCRUTIN ………………………..105

Joseph HENRY

MEMOIRES DES ETUDIANTS DE L’INSTITUT SAINT-PIE X………………..119

L’ANIMATION DE L’EMBRYON HUMAIN………………………………………………………..121

Sixte de SAINT-LOUVENT

MARITAIN : UNE VISION THOMISTE DE LA DEMOCRATIE ?………………………….135

Sœur BLANDINE-MARIE

LE JUGEMENT PAR INCLINATION………………………………………………………………….149

Abbé Nicolas CADIER

A commander à l’Institut Saint-Pie X :

15 € + 4,50 € de frais de port


Bon de commande

Les 30 ans de l’Institut Saint-Pie X

Saint Pie X et la politique : Actes du colloque du 6 novembre 2010 organisé à l’occasion du 100e anniversaire de l’encyclique Notre Charge Apostolique condamnant le Sillon de Marc Sangnier

L’enseignement du latin selon l’Eglise

TABLE DES MATIÈRES

AVANT-PROPOS ……………………………………………………………………………………………………3

Abbé François-Marie CHAUTARD

INTRODUCTION ………………………………………………………………………………………………….5

Abbé François-Marie CHAUTARD

SAINT PIE X ET LA POLITIQUE – I – LES ENSEIGNEMENTS DE L’ENCYCLIQUE

UNE CONDAMNATION MARQUANTE …………………………………………………………….11

Abbé Christian THOUVENOT

LA DOCTRINE DE L’AUTORITÉ CHEZ SAINT PIE X …………………………………………23

Abbé Régis de CACQUERAY-VALMÉNIER

PIE X ET LA CIVILISATION CHRÉTIENNE …………………………………………………………33

Abbé Nicolas PORTAIL

SAINT PIE X ET LA POLITIQUE – II – DANS LE SILLAGE DE L’ENCYCLIQUE

SAINT PIE X ET L’ACTION SOCIALE ………………………………………………………………….59

Abbé Philippe BOURRAT

LA POLITIQUE DE SAINT PIE X …………………………………………………………………………83

Philippe PRÉVOST

LE CONTRE-PIED DE SAINT PIE X,

LA « NOUVELLE CHRÉTIENTÉ » DE MARITAIN …………………………………………….101

Mme Godeleine LAFARGUE-DICKÈS

CONCLUSION ……………………………………………………………………………………………………113

Abbé François-Marie CHAUTARD

LES TRENTE ANS DE L’INSTITUT SAINT-PIE X

TRENTE ANS D’INSTITUT OU LA CHARITÉ DE L’ENSEIGNEMENT ………………117

Abbé François-Marie CHAUTARD

LEÇON INAUGURALE : PIERRE LOMBARD, UN EXEMPLE TOUJOURS ACTUEL….121

Abbé François-Marie CHAUTARD

LA NAISSANCE DES UNIVERSITES CATHOLIQUES AU XIXE SIECLE ………………133

Franck BOUSCAU

DUO POUR L’INSTITUT ……………………………………………………………………………………151

Dominicaines enseignantes de FANJEAUX

DÉCADENCE OU DÉCADENCES ……………………………………………………………………..157

S.E. Monseigneur Marcel LEFEBVRE

L’ENSEIGNEMENT DU LATIN SELON L’ÉGLISE

CINQUANTENAIRE DE VETERUM SAPIENTIA ………………………………………………171

BILAN ET PERSPECTIVES Denis DUVERGER

ORDONNANCES POUR BIEN SUIVRE LA CONSTITUTION APOSTOLIQUE

VETERUM SAPIENTIA……………………………………………………………………………………….177

Traduction établie par Denis DUVERGER

DE TEMPORE ET SPATIO IN MUNDI CREATIONE SECUNDUM SANCTI AUGUSTINI

CONFESSIONUM LIBROS XIII – Luc PACZUSKI …………………………………………….199

EXPLANATIO : DE SANCTA MONICA IN SANCTI AUGUSTINI CONFESSIONIBUS..211

Julien GOUBET

A commander à l’Institut Saint-Pie X :

15 € + 4,50 € de frais de port


Bon de commande

VU DE HAUT N° 17

Pie IX, le pape du Concile

Actes du colloque du 19 juin 2010

15 € (plus 3,50 € de port)

TABLE DES MATIÈRES

LE PAPE DU CONCILE OU LE CONCILE DU PAPE

Abbé François-Marie CHAUTARD ………………………………………………….3

INTRODUCTION

Daniel PANNIER…………………………………………………………………………7

LA ROME DE PIE IX VUE PAR LOUIS VEUILLOT

Denis DUVERGER ……………………………………………………………………..9

PIE IX FACE AUX ERREURS DE SON TEMPS :

L’ENCYCLIQUE QUANTA CURA ET LE SYLLABUS

Franck BOUSCAU ……………………………………………………………………..23

PIE IX ET LES RACINES DU MODERNISME

Abbé Philippe BOURRAT …………………………………………………………….39

MGR DE SÉGUR, L’OEUVRE DE SAINT-FRANCOIS-DE-SALES

ET LA PRÉPARATION DU CONCILE

Daniel PANNIER……………………………………………………………………….59

L’ECCLÉSIOLOGIE DE PIE IX AU CONCILE VATICAN I

R.P. PIERRE-MARIE, O.P. …………………………………………………………83

LES ALLEMANDS ET LE CONCILE DE VATICAN I

Thierry BURON …………………………………………………………………………97

L’INFAILLIBILITÉ PONTIFICALE

Abbé Christian THOUVENOT……………………………………………………..117

LA PHILOSOPHIE DES LANGUES

Dom Bernard de MENTHON, O.S.B. …………………………………………….137

QUELLE POLITIQUE FAMILIALE ?

Jacques HENRY ……………………………………………………………………….157


VU DE HAUT N° 16

Actualité de Louis Jugnet

Actes du colloque du 17 octobre 2009

Epuisé


VU DE HAUT N° 15

NOVEMBRE 2009

Maîtres et disciples –

Questions d’éducation

Comandez-le au secrétariat

de l’Institut St-Pie X :

envoyez votre règlement de 18 € (port compris) au

Secrétariat de l’Institut St-Pie X

21, rue du Cherche-Midi, 75 006 Paris

TABLE DES MATIÈRES du numéro 15


INTRODUCTION – L’AUTORITÉ DU MAÎTRE.

Abbé Philippe BOURRAT


HERMANN COHEN (1821-1871)
LE CONVERTI DE L’EUCHARISTIE
M. Daniel Pannier


LA QUESTION DU MAL DANS L’OEUVRE POÉTIQUE DE MARIE NOËL
M. Alexis Vinchon


LA CAUSALITÉ DU MAÎTRE DANS L’ÉDUCATION :
UN REGARD THOMISTE
Mlle Ann Marie Temple


LA CONNAISSANCE DES AUTEURS CLASSIQUES AU XIIe SIÈCLE : CONRAD D’HIRSAU ET SON DIALOGUE SUR LES AUTEURS
Mlle Sophie WARNAN


L’ÉMULATION DANS L’ÉDUCATION À L’ÉCOLE DES JÉSUITES

Madame Anne Geffroy-Durant


LA FORMATION DES MAÎTRES DE L’INSTITUT
UNIVERSITAIRE SAINT-PIE X


LE JUDO POUR LA FORMATION DE LA JEUNESSE ?
M. Baptiste Rinsant


JÉSUS-CHRIST, LE DIVIN MAÎTRE
CONCLUSION DE LA LEÇON INAUGURALE
DE L’INSTITUT DU 15 NOVEMBRE 2008
Abbé R. de Cacqueray


L’OEUVRE DE SAINT-FRANÇOISDE-SALES ET LE BULLETIN,
DES INSTITUTIONS DE 150 ANS BIEN VIVANTES !
M. Daniel Pannier


Bon de commande

Vu de haut n° 14

JANVIER 2009


Vu de Haut, n° 13 : Mgr Lefebvre

VATICAN II, L’AUTORITE D’UN CONCILE EN QUESTION

Automne 2006


Préface de S.Exc. Mgr Bernard Fellay

Texte présenté par M. l’abbé Jean-Michel Gleize

Depuis plus de quarante ans, face au Concile Vatican II et aux réformes qu’il a inspirées, beaucoup de catholiques se sentent perplexes et se posent de multiples questions :

• Ce concile, qui s’est voulu pastoral, est-il infaillible ? • N’est-ce pas désobéir au pape que de ne pas adhérer aux réformes conciliaires et post-conciliaires ? • L’étiquette de schismatique qu’on colle à tous ceux qui émettent des doutes, des réserves, des critiques vis-à-vis de ce concile, ou même qui en dénoncent les erreurs, est-elle justifiée ? • Qu’entendre par interprétation du Concile à la lumière de la Tradition ?

On trouvera dans cette brochure de 80 pages, Vatican II : l’autorité d’un concile en question , les réponses précises et claires que Mgr Marcel Lefebvre (1905 – 1991) donnait dans ses nombreuses conférences et allocutions. Toutes sont nourries de l’enseignement le plus authentique et traditionnel de l’Eglise catholique.

Elles sont présentées par M. l’abbé Jean-Michel Gleize, professeur de Théologie de l’Eglise au séminaire international Saint-Pie X, à Ecône. Avec une Préface de Mgr Bernard Fellay, supérieur général de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X.

80 pages – 10€
Bon de commande

********

Vu de Haut, n° 12 : le Christ face à la laïcité

Printemps 2005


Au sommaire :

Dans une première partie intitulée « communications » le lecteur trouvera un hommage de M. l’abbé Portail à deux éminents historiens professeurs ou amis de l’Institut, récemment disparus, ainsi qu’un entretien avec M. Jean de Viguerie, et la présentation des travaux de trois anciens étudiants consacrés à saint Bonaventure, Jacques Bainville et Jacques Maritain.

La seconde partie, en 110 pages, reprend certaines interventions du colloque tenu l’an dernier avec la participation de Civitas, et inspire le titre de ce numéro de Vu de Haut. Mgr Tissier de Mallerais expose ce que furent les conséquences politiques de la liberté religieuse définie au concile Vatican II, après avoir rappelé la doctrine catholique des rapports entre l’Eglise et l’Etat. Pour sa part, M. l’abbé Thouvenot s’interroge sur l’aspect idéologique et quasi dogmatique de la laïcité en France, tandis que M. Frémiot met en lumière la pénétration du laïcisme dans la société civile, notamment depuis 1968.
On lira avec intérêt la magistrale fresque dressée par le professeur Bouscau, président du Jury rectoral de l’Institut, sur les relations du pouvoir politique avec l’Eglise sous la monarchie capétienne. D’autres articles viennent compléter ce dossier, notamment la question des réductions jésuites, souvent accusées de confondre politique et religieux dans une sorte de théocratie (M. Essertel), et la question du scientisme, source rarement étudiée mais pourtant importante de l’idéologie régnante (M. Henry).

Enfin, la troisième partie est consacrée à un autre aspect de la décadence de notre civilisation : l’hexagonal mêlé de franglais qui s’insinue partout dans notre langue, des médias aux hommes politiques et aux enseignants, et, même, jusqu’à la chaire de vérité ! Un petit lexique corrosif et pertinent, signé Henri Rouhan-Pleuray, réactionnaire un brin polémiste… Décapant !
188 pages, 36 illustrations – 15 €

Bon de commande

********

Vu de Haut n°11 : Saint Pie X – Les Actes

Printemps 2003

* Principes chrétiens et vertu de force – Abbé Régis de Cacqueray, Supérieur du District de France de la FSSPX * Fondements de l’école chrétienne sous Charlemagne et saint Louis – Maître Franck Bouscau, professeur agrégé de droit

* Introduction – Mgr Bernard Fellay, Supérieur Général de la FSSPX

* L’influence de la pensée du Cardinal Pie dans le programme de saint Pie X – Abbé Nicolas Pinaud

* Saint Pie X réformateur de la liturgie – Abbé Pascal Thuillier

* Saint Pie X et les études bibliques – Domonique Viain, professeur agrégé de lettres

* L’oeuvre canonique de saint Pie X – Maître Franck Bouscau

* Le cardinal Merry del Val – Abbé Jacques-Yves Pertin

* Face à la République Française, le défenseur de la liberté de l’Eglise – Abbé Didier Bonneterre

* Saint Pie X et Marc Sangnier – Hugues Petit

* Maurras et Saint Pie X – Abbé Guillaume de Tanoüarn

* L’action politique de saint Pie X – Thierry Martin

* Saint Pie X et la Fraternité saint Pie V – Abbé Grégoire Celier

* Saint Pie X, vu par quelques écrivains français – Alain Lanavère, doyen des études de lettres

* La canonisation de saint Pie X par Pie XII – Abbé Christian Thouvenot, recteur

192 pages, 36 illustrations – 15 €

Bon de commande

********

Actes des colloques précédents

Prix d’un fascicule : 10 € (+ 3.60 € de port)

Vu de haut n°4 : « Décadence ou décadences ? »
(Actes du colloque de l’année 1984) (95 pages)

* Décadence ou décadences – Abbé Michel Simoulin, recteur
* La complaisance dans la recherche – Abbé Alain Lorans, directeur du Séminaire Saint-Pie X d’Ecône (Suisse)
* A la recherche d’une mystique – Jacques de Langlade, docteur d’Etat ès Lettres et Sciences humaines
* Idéalisme et décadence – Alain Néry, docteur ès Lettres
* Descartes décadent ? – Jean Marie, docteur en Philosophie
* Les études ecclésiastiques en France aux XVIII è et XIX è siècles – Jean de Viguerie, docteur ès Lettres
* Du Dieu Marat à l’Etre suprême – Jean-Pierre Brancourt, docteur en Droit
* Idéologies et décadences au XX è siècle – Thierry Buron, agrégé de l’Université
* Décadence et espérance – Abbé Denis Coiffet

Vu de haut n°5 : « 1789 : l’injustice »
(Actes du colloque de l’année 1985) (141 pages)

* Examen de conscience – Abbé Michel Simoulin, recteur
* Livre des propriétés des choses – Michel Salvat, professeur agrégé de Lettres modernes
* Y a-t-il eu un effort de dépotisme éclairé en France entre 1770 et 1789 – René Pillorget, professeur à l’Université de Lille III
* L’Eglise en France à la veille de la Révolution – Jean de Viguerie, professeur à l’Université d’Angers, Directeur du Centre de Recherches d’Histoire Religieuse et d’histoire des Idées à l’Université d’Angers
* Remarques sur la noblesse française à la veille de la Révolution – Jean-Pierre Brancourt, docteur d’Etat en Droit et docteur en Histoire
* Importance de la pensée anglo-saxonne sur la Révolution – Jacques de Langlade, docteur d’Etat de Lettres et Sciences humaines
* Le « préambule » de la déclaration des droits de l’homme (1789) – Marcel Thomann, professeur à l’Université de Strasbourg
* Sir Robert Fimer – Guy Augé, assistant à l’Université Paris XIII
* La Révolution aujourd’hui – Thomas Molnar, professeur à l’Université de Yale (USA)

Vu de haut n°6 : « La Croix et la Couronne »
(Actes du colloque de l’année 1986) (149 pages)

* La couronne et la croix – Abbé Michel Simoulin, recteur
* Introduction au colloque : l’honneur de Dieu et l’honneur du roi – convergences ou conflits – Robert Besnier, professeur honoraire à l’Université de Paris II
* Pouvoir temporel et pouvoir spirituel chez saint Thomas d’Aquin – Jean Marie, docteur en Philosophie
* Les premières relations de l’Eglise avec le roi Clovis – Hubert Guillotel, docteur d’Etat en Droit
* Temporel et spirituel sous les Carolingiens – Jean Imbert, membre de l’Institut, président de l’Université de Paris II
* Dieu, le souverain et l’historiographe – Karl-Ferdinand Werner, directeur de l’Institut Historique Allemand
* D’Aguesseau entre l’Eglise et l’Etat – Isabelle Storez, agrégée de l’Université
* Quelques observations sur les relations entre le ministère et le Clergé de France à la fin de l’Ancien Régime – Mme Boulet-Sautel, professeur émérite à l’Université de Paris II
* Louis XVI, un petit-fils de saint Louis au temps de l’abbé Grégoire – Jean-Pierre Brancourt, docteur d’Etat en Droit et docteur en Histoire
* Le sacre des Rois de France – Robert Besnier

Vu de haut n°8 :

« De la peur à la terreur : 1789-1793 »
Documents et témoignages du centre d’études contre-révolutionnaire publiés par Jean-Pierre Brancourt, (96 pages)

* Juger la Révolution sur pièces
* La grande peur de 1789
* Le récit du baron d’Auzert
* Le massacre de l’Abbaye d’après Jourgniac de Saint-Médard
* Le massacre des Carmes
* Le témoignage de l’abbé Lapize de la Pannonie

Vu de haut n°9 : « La Révolution : le démontage »
(Actes du colloque de l’année 1989) ( 85 pages)

* Le démontage – Abbé Alain Lorans, recteur
* Les mécanismes d’insurrection en 1788 et 1789 – Jean-Pierre Brancourt, docteur d’Etat en Droit et docteur en Histoire
* La nuit du 4 août 1789 – Robert Besnier, professeur honoraire à l’Université de Paris II
* Fringale ou subversion ? – Isabelle Storez, agrégée de l’Université
* Jacques Perret, fidèle et rebelle – Georges Laffly, écrivain


Vu de haut n°10 :

« L’Héritage de Christophe Colomb »
(Actes du colloque de l’année 1992) (157 pages)

* Las Casas et les Indiens – Jean Imbert
* La légende noire espagnole en France – Yves Durand
* Colonisation et esclavage – Espagne, Canaries, Nouveau-Monde – Jacques Heers
* L’esprit de croisade au siècle de Descartes – Jean-Pierre Brancourt
* Le spectacle d’une âme : « Configuration mystique de Christophe Colomb chez Léon Bloy » – Dominique Millet-Gérard
* Les Bourbon en Espagne au XVIII è siècle – Jean-Pierre Brancourt
* Les sciences humaines ont-elles remplacé la philosophie ? – Louis Millet